Les risques de troubles alimentaires se révèlent dès l’enfance

Des chercheurs genevois ont montré que les enfants avec un poids anormal étaient plus susceptibles d’être touchés par ces troubles.

Les troubles des conduites alimentaires – anorexie, boulimie ou encore hyperphagie – se déclarent généralement à l’adolescence. Et ils sont en augmentation. Alors pour tenter de mieux comprendre leurs causes et les identifier plus rapidement, des chercheurs de l’Université de Genève (UNIGE), des Hôpitaux universitaires (HUG), avec des collègues américains, ont analysé les données de 1500 participants d’une étude britannique ayant suivi des parents et leurs enfants sur plus de vingt ans.

Lire la suite ICI

Source: https://www.tdg.ch

Crédit: © Lucien Fortunati

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s